GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Rituel Gnostique de Puissance Exorcistale

Rituels Gnostiques

Rituel Gnostique de Puissance Exorcistale

 

Article publié par EzoOccult le Webzine d'Hermès 

DSCN8068.JPG

Rituel Gnostique de Puissance Exorcistale par Brahm Ha.

À l’usage des Grands Élus de Zorobabel et Evèques Gnostiques,

Seul l’Évêque titulaire de la Filiation Gnostique, donc titulaire des Sacerdoces des deux Alliances :

le Sacerdoce selon AARON,

le Sacerdoce selon MELKITZEDEK.

Et qui, de plus, aura effectué avec succès le Rite de l’Alliance avec un des 72 Anges du SCHEMAMEPHORASCH, pourra effectuer ce Rituel. Car en effet, le succès de la rituélie de l’Alliance permet l’obtention de la Grande Ordination de Grand Elu de ZOROBABEL, encore appelé Chevalier d’Orient.

Explication des 72 attributs de Dieu et des 72 anges par Lazare Lenain.

Qui contient l’explication des 72 attributs de Dieu et des 72 anges qui dominent l’univers, et qui environnent le trône du grand Jéhovah.

DIEU étant la première cause de tout ce qui existe, il est clair que toutes nos actions doivent tendre vers Lui, de même que les corps célestes tendent tous vers le centre de leurs tourbillons, et cette infinité de tourbillons tendent tous également vers un centre commun.

Ainsi l’homme doit toujours tendre vers Dieu, sans jamais s’en écarter ; car sans lui tout est confusion et rentre dans le chaos, avec lui tout est dans l’ordre et participe à sa lumière… Les anciens sages furent tous pénétrés de ces grandes vérités ; c’est en suivant ces préceptes qu’ils devinrent illuminés de l’Esprit divin.

C’est pour cette raison que j’ai dit précédemment, au chapitre premier, que Son Saint Nom renferme en lui tous les mystères de la sagesse. C’est par son triangle mystique que les cabalistes nous ont révélé ses attributs et ses mystères.

י

יה

יהו

יהוה

Le tétragramme Jehovah, ainsi figuré, est composé de dix lettres, dont :

La première est iod י, sa valeur numérique est 10

Les deux lettres suivantes יה du nom iah, donnent 15

Ensuite les trois lettres, יהו du nom iaho, donnent 21

Et les quatre lettres, יהוה, du nom Jéhovah, donnent 26

Tous ces nombres réunis forment 72.

De là vient le nombre de 72 attributs de Dieu, et des 72 anges qui environnent son trône.

LIRE  Ange pour certains démon pour d'autres

Suivant le témoignage du Zohar, c’est ici l’échelle que Jacob vit en songe, formée de 72 échelons, dont le sommet, placé sur les rayons du soleil et de la lune, allait se perdre dans l’immensité des demeures de la Divinité.

C’est par cette échelle que les influences de Dieu descendent et se communiquent à tous les ordres des hiérarchies célestes et à toutes les créatures de l’univers…

Le lecteur doit remarquer que les Saintes-Écritures renferment en elles un sens mystique et caché ; car la plus grande partie des noms divins furent extraits des principaux versets de l’Écriture, par les mages et les cabalistes.

C’est ainsi que les noms des 72 anges sont formés des trois versets mystérieux du chapitre XIV de l’Exode, savoir, les 19, 20 et 21, et lesquels versets, suivant le texte hébreu, se composent chacun de 72 lettres hébraïques. La première diction du 19e verset commence par vaisa, ויסע, le 20e, par vaibo, ויבא, et le 21e, par vaiet, ויט. La manière d’extraire les 72 noms de ces trois versets fait ainsi :

Écrivez d’abord séparément ces versets, formez-en trois en commençant par la gauche, ensuite prenez la première lettre du 20e verset, qui est celui du milieu, en commençant par la droite ; ces trois premières lettres forment l’attribut du génie : en suivant le même ordre jusqu’à la fin, vous avez les 72 attributs des vertus divines. Si vous ajoutez à chacun de ces noms un de ces deux grands noms divins, Iah, יה, ou El, אל, alors vous aurez les 72 noms des anges, composés de trois syllabes, dont chacun contient en lui le nom de Dieu, suivant ce verset de l’Écriture, « Mon ange marchera devant vous ; observez-le, car il porte mon nom en lui ».

LIRE  Extraits du Magus de Barrett

C’est ainsi que les cabalistes font leurs nominations ; il en est d’autres qui prennent la première lettre de chaque diction qui compose un verset ; par exemple, le nom de Jésus en hébreu, ישו, formé des trois premières lettres des trois dictons de ce verset, שילה ולי יבא, c’est-à-dire, en latin, quo usque veniat Messia ; en français, jusqu’à la venue du Messie. Il se trouve également dans le verset suivant, permanet nomen ejus, c’est-à-dire, « son nom demeure toujours » ; pareillement, le nom amen, אמן, est tiré de ce verset, אדני מלך נאמן , domius rex fidelis, qui signifie « Seigneur-Roi fidèle ».

Il est encore plusieurs autres noms mystérieux, qui furent extraits de cette manière ; nous en parlerons dans un autre chapitre.

Je pense que le lecteur est suffisamment éclairé sur la formation des noms divins et sur leur origine ; je vais maintenant parler des noms, des influences, et des attributs des 72 génies, et entrer dans les plus grands détails sur leurs mystères ; d’abord le chapitre suivant contient les tables cabalistiques, qui se rapportent aux 72 génies : la première contient leurs noms, avec leurs attributs ; la deuxième, les 72 parties de la sphère qui sont sous l’influence de ces génies ; la troisième indique quels sont les jours qu’ils dominent ; et la quatrième indique les jours qu’ils président.

Explication des 72 attributs de Dieu et des 72 anges. Chapitre III de La Science Cabalistique par Lazare Lenain, Paris, 1823.

 Notes : 

(1) Les 72 anges président aux 72 quinaires du ciel, aux 72 nations, et aux 72 parties du corps humain.

LIRE  Les Noms Secrets de l’Urim et du Tumim

(2) L’Écriture-Sainte nous enseigne que Jésus-Christ avait choisi, outre les douze apôtres, 72 disciples, qui furent envoyés dans toutes les parties du monde, pour annoncer la parole de Dieu aux nations. Il y avait également 72 vieillards dans la synagogue, et autant d’interprètes de l’Ancien Testament.

Explication des 72 attributs de Dieu et des 72 anges Abraham et les Trois Anges, Marc Chagall

Abraham et les Trois Anges, Marc Chagall

Nous vous offrons ici la profession de foi provisoire de notre Très Sainte Église Gnostique Chaote, afin d’élever vos âmes et vos cœurs vers la Très Sainte Gnose. Que cette profession de foi soit pour vous le gage de l’engagement des futurs membres de Notre Sainte Église et serve aussi à leur enseignement.

Catéchisme Gnostique

La Confession de Foi.

D : Êtes-vous un gnostique ?

R : Oui, je suis un gnostique.

D : Qu’est la Gnose ?

R : La Gnose est la Science illuminante.

D : Que voulez-vous dire par là ?

R : Je veux dire que cette science est du Divin, de l’Humain et du Naturel, de la Nature, ou de l’Infini et du Fini.

D : Et donc, qu’est un gnostique ?

R : C’est une personne qui possède la science des choses divines.

D : La Science est-elle opposée à la Foi ?

R : La Science est opposée à la Foi aveugle, mais pas à la Foi réelle, profonde et raisonnée.

D : Cette définition est-elle contraire aux enseignements des Apôtres ?

R : Non, car Paul voulait que les Corinthiens grandissent en foi, parole, science et bonne volonté (2 Cor. VII, 7) et Pierre ajoute Foi et Science (2 Pierre I, 5).

D : Que concluez-vous de cela ?

R : Je conclus que la Gnose réelle possède une « connaissance raisonnée et scientifique des choses divines », qui est en fait la connaissance de l’Absolu et des manifestations de l’Absolu.

D : Veuillez réciter la profession de Foi ?

R : Je confesse la doctrine de l’Émanation et du Salut au travers de la Gnose.

D : Cette confession, accompagnée par la morale, donne le Salut.

R : Oui, par la grâce des Saints Éons.

Exposé de la Doctrine.

D : Par la pureté de votre réponse, de questionneur je deviens disciple. O initié, j’attends de toi la lumière qui va illuminer et si tu le désires qui va m’illuminer.

R : Jamais la Très Sainte Gnose ne sera refusée aux fils de Seth. Dirigez l’attention de votre cœur vers moi ; imposez le silence aux voix de votre esprit ; écoutez avec l’âme ; abandonnez-vous à moi comme un enfant dans les bras de sa mère ; les miséricordieux Éons donnent à leur pauvre ministre la Force et la Bonté, j’attends vos questions.

D : Qu’est-ce qui était au commencement ?

R : Au commencement, le Néant était endormi. Il est le Silence ; Il est l’Abysse. Il est impérissable, sans acte, sans commencement, sans fin ; il est seul, omniprésent, imperceptible, indéfini : tel est le commencement.

D : Développez, je vous prie, ces idées.

R : Il est inexprimable, il est ce qui est à l’intérieur et au-dessus de la connaissance, du chercheur de la connaissance et même de la capacité de connaître. Il dort légèrement en dehors du spectateur, du spectacle et de la vision du spectacle ; il est, cependant, en eux également ; il n’a pas d’attribut. Il est présent en ses manifestations ; il est en dehors d’elles ; il est le moteur immuable ; il ne connaît ni le plaisir, ni la douleur, mais il les produit. Il est au centre ; il est infini ; il est le Zéro. Il est le Silence et les Abysses.

D : Que contient cette Essence Primordiale (Proarché) ?

R : Le Feu et la Lumière.

D : Que voulez-vous dire par Feu ?

R : Feu. Il est le centre qui se déploie dans la circonférence ; il est une génération dure et austère, et, au même moment, il est une attraction sèche et impitoyable. Il est la Faim éternelle et la Soif des Abysses. Il est silencieux et ne possède point de véritable vie, car alors qu’il radie, il absorbe par la même occasion. Et il ne trouve son expansion que dans le second principe, la Lumière.

LIRE  Symbole du Concile de Marseille (2004 e.v.)

D : Que voulez-vous dire par Lumière ?

R : Elle est l’absolue manifestation de la vie. Elle est produite par une exaltation radiante du Feu qui réussit à vaincre ses forces d’attraction. Il est la source de l’eau de vie de l’Amour sans Fin, la matrice éternelle d’où procède toute génération. Feu et Lumière ont existé de toute éternité et restent distincts même lorsqu’ils se contiennent l’un l’autre.

D : Qu’appelez-vous Éons ?

R : Les Éons sont les puissances créatrices de l’Essence Primordiale. Ce sont les forces en équilibre qui émanent du Propator.

D : Comment sont produits les Éons ?

R : Les Éons sont produits par l’individualisation des facultés des Abysses. Autour de ces points centraux, ils se constituent eux-mêmes au moyen de leurs propres facultés afin de toujours recevoir l’impulsion supérieure selon la même norme harmonieuse.

D : Comment les Éons sont-ils émanés des Abysses ?

R : Par syzygies ou couples. Les Éons féminins produisent les substances qui sont, en même temps, in-formées par les Éons mâles.

D : Quelles sont les vertus particulières des Eons ?

R : Les vertus des Eons sont Perpétuité et Immortalité car leur essence est toujours identique.

D : Quel est l’ordre de leur émanation ?

R : Au commencement, du Silence ineffable sont émanés : Les Abysses et la Pensée – Bythos et Ennoïa, ensuite Esprit et Vérité – Noûs et Alêtheïa ; ce quaternaire sublime se manifeste en Verbe et Vie – Logos et Zoë ; dans l’Homme et dans l’Assemblée, Anthrôpos et Ekklésia.

D : Pouvez-vous dévoiler pour moi la nature de ces êtres ?

R : Je ne le peux, votre esprit est encore trop faible pour porter cette lumière brillante, et les mots de l’homme ne peuvent que pauvrement exprimer les relations absolues de ces Puissances. Priez que les Éons vous illuminent la vue et l’âme dans le silence de la Contemplation. Si votre prière est suffisamment sincère alors ils vous entendront.

D : Les Éons que vous venez de nommer sont-ils les seuls ?

R : Non, ils forment au sein du Très Saint Plérôme l’Ogdoade.

D : Comment la hiérarchie des Éons continue-t-elle ?

R : Par la Décade et la Dodécade.

D : Qu’est la Décade ?

R : La Décade est l’union de cinq syzygies émanées par le Verbe et la Vie en remerciement pour le Propator.

D : Quels sont les Éons dont cette Décade est constituée ?

R : Bythos (l’Abysse) et Mixis (Mélange) ; Agératos (Sans âge) et Hénôsis (Union) ; Autophyès (Existant par lui-même) et Hédonè (Plaisir) ; Akinêtos (Immuable) et Synkratis (Mélange) ; Monogènès (Seul Fils) et Makaria (Félicité).

D : Que représentent ces noms ?

R : Ces Noms représentent un collectif d’initiés, les âmes de la vie, les rayons de l’Abysse. Ils sont le pouvoir du Logos et de Zoë manifesté.

D : Quelles sont les qualités du Verbe ?

R : Le Verbe est l’Unique Fils du Père. Il était le premier dans l’Abysse. « Il était en Dieu » et c’est pourquoi il n’a pas d’âge, « il est Dieu », c’est pourquoi il existe par lui-même ; enfin, « toutes les créatures sont générées par lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui » car il est immuable.

D : Expliquez-moi les Pouvoirs de la Vie.

R : Puisque le Verbe ne se meut point, il se manifeste par le mouvement qui est Zoë ou la Vie et c’est pourquoi Zoë est Mixis et Synkrasis. Elle unit les opposés.

D : Que représentent Plaisir et Félicité ?

R : Expansion et plénitude de la Vie résultant de l’harmonie et des actions réciproques des deux puissances. L’Amour de l’homme et de la Femme résulte en une mélodie qui est chantée par leurs cœurs en bataille. L’Amour est la Seule Loi.

LIRE  La Gnose de Valentin

D : Qu’est la Dodécade ?

R : La Dodécade est l’union des syzygies émanées de l’Anthrôpos et de l’Ekklêsia, les derniers nés de l’Ogdoade.

D : Combien il y a-t-il d’Éons au sein de la Dodécade ?

R : Douze Éons.

D : Quels sont ces Éons ?

R : Paraklêtos (le Consolateur) et Pistis (Foi) ; Patrikos (Père) et Elpis (Espoir) ; Mêtrikos (Mère) et Agapè (Amour) ; Aeinoûs (Celui qui est toujours prudent) et Synésis (Intelligence) ; Ekklêsiastikos (Celui qui unit l’Assemblée) et Makaridès (Joie Parfaite) ; Thélétès (Volonté) et Sophia (Sagesse).

D : Quel est le rôle de ces douze Eons ?

R : De terminer la réalisation et l’énumération des Puissances du Père ; expressions de l’Absolu dans le Plérôme. Avec la Décade, ils forment le cycle complet d’où émanent toutes les créatures, car ils sont ainsi 22 et 22 équivaut aux 4 qui les générèrent.

D : Pouvez-vous résumer ce qu’est le Plérôme ?

R : Le Plérôme selon notre Maître Valentin est constitué du Premier Père Ineffable et des Éons émanés par Lui. L’Essence Primordiale contient la puissance des quatre attributs qui sont les quatre premiers Éons. Le Plérôme qui est l’Être s’oppose au Kénôme qui est le Vide.

D : Comment réintégrer le Plérôme ?

R : En connaissant la Sainte Gnose et ses Armes.

D : Pouvez-vous me dire quelles sont ces armes ?

R : Amour, Plaisir, Prière.

D : Comment utiliser ces armes ?

R : Par la Sainte Magie du Chaos.

D : Expliquez ce qu’est la Magie du Chaos.

R : Cette Magie qui n’est pas une magie est l’expression véritable et actuelle au sein du Kénôme de la Puissance de l’Abysse, Essence Primordiale. La Magie du Chaos est l’Art de manier Amour et Plaisir et Prière et mener vers une efficace expression de la Volonté des Agents du Plérôme perdus ici-bas.

D : Définissez la Magie du Chaos.

R : Je ne le puis, car définir une chose c’est l’enfermer définitivement dans les souffrances du Kénôme.

D : Quel est le but de notre Très Sainte Église Gnostique Chaote ?

R : Former les êtres afin qu’ils réintègrent le Plérôme.

D : Comment y parvenir ?

R : Par l’enseignement de la Très Sainte Gnose et de la Sainte Magie du Chaos.

 

Les Ecoles Gnostiques et Valentin

D : Quelles sont les Ecoles Gnostiques ?

R : Les Ecoles de Ménadre le Samaritain, de Saturnilus d’Antioche, de Carpocrates et de Marcellina, de Marcion, de Bardesanes le Syrien et enfin l’Ecole de Justin et les branches de l’Ecole des Naasènes ou Ophites.

D : Quel est le thème général qui les unit ?

R : La doctrine générale des émanations.

D : Valentin avait-il des reproches contre ces Ecoles ?

R : Non, il les admirait et les vénérait comme autant d’aspects différents de la même Vérité.

D : Donc, tous les gnostiques sont des frères et des soeurs ?

R : Oui, tous les gnostiques sont frères et soeurs, ils admettent tous les mêmes lois fondamentales et confesse leur foi dans les Saints Eons.

D : Et vous, qu’êtes-vous ?

R : Je suis un gnostique valentinien. Le Plérôme est mon Père, le Christ est mon Sauveur et Simon et Valentin sont mes docteurs, Hélène et Sophia sont mon support moral et j’attends la venue de notre Dame Pneuma Hagion, l’Eternel Féminin.

D : Qui est Valentin ?

R : Le troisième grand docteur de la Gnose, le successeur de Simon le Mage sur le Trône du Patriarche, le Père et Ancêtre de notre Assemblée, le plus harmonieux et le plus éloquent des Maîtres.

D : Que pouvez-vous nous dire de l’homme ?

R : Valentin est né en Egypte dans le Nome de Phténotite et il fréquenta les écoles d’Alexandrie où il apprit la métaphysique platonicienne.

LIRE  Rite gnostique de fraction du pain et de partage du vin

D : Que nous en disent les Pères de l’Eglise ?

R : Saint Jérôme l’appelle le « Très Erudit » ; l’auteur du Dialogue contre les Marcionites le voit comme un esprit supérieur, Tertullien loue sa profonde connaissance des théories du grand Platon ; Clément d’Alexandrie le combat comme un dangereux et puissant adversaire.

D : A quelle période Valentin a-t-il vécu ?

R : Valentin arriva à Rome vers 135 de notre ère. Il pouvait alors avoir 40 ans et il mourut vers l’âge de 70 ans.

D : De qui était-il le disciple ?

R : Il a dit être le disciple de Thèodas, lui-même un disciple de l’Apôtre Paul, et il dit aussi avoir pris sa doctrine des enseignements ésotériques donnés par Jésus et ses Apôtres.

D : Quelles sont les oeuvres laissées par Valentin ?

R : Les Lettres à Agathopodus dont nous possédons un fragment, des homélies et un Discours sur l’Amitié, des psaumes et une dissertation sur les origines du mal, dont Origène a permis de préserver un important passage. Son oeuvre principale était intitulée Sophia.

D : Citez un passage de notre Maître.

R : Dieu était Amour, mais l’Amour sans Bien-Aimée n’est plus de l’Amour. C’est pourquoi Il émana un objet pour son Amour ».

D : Continuez.

R : « Dans l’Incréé, toutes les choses co-existent. Dans ce qui est généré, c’est le féminin qui offre la substance et c’est le masculin qui donne la forme à la substance ».

D : Continuez.

R : « L’homme psychique est en partie un fou car il est sous la domination du Démiurge ».

D : Donnez-nous ce magnifique passage reproduit par Clément d’Alexandrie en ses Stromates.

R : « Il n’y a qu’un seul Etre bon, dont la puissance est manifestée par Son Fils. Le Coeur, en réalité, est le palais d’un grand nombre d’esprits impurs. Le Coeur est un lieu désacré, avili par des fous. Ce sont les démons. Mais lorsque le Père, qui est Bon, daigne le visiter, alors le Coeur est sanctifié, il est illuminé par la clarté du Plérôme, il brille comme une étoile. Heureux celui qui possède un tel coeur ! Il verra Dieu. »

D : Continuez.

R : « Après la création de l’Homme, le Verbe plaça une graine angélique en son âme. La graine spirituelle, placée dans l’âme par Jésus, la Fleur du Plérôme, l’empêche d’être détruit. »

D : Récitez un passage de l’homélie de Valentin à ses disciples ?

R : « Vous êtes immortels depuis le commencement. Vous êtes les enfants de la Vie Eternelle. Si vous voulez que la mort répande son empire sur vous, il vaudrait mieux ;que vous la détruisiez et l’abolissiez, la faisant mourir en vous et par vous. Vous dissolvez ce monde et n’êtes pas dissout par lui. Vous dominez toutes les créatures et toute corruption. »

D : Que Valentin nommait-il la Gnose ?

R : Le mystère caché pour les siècles.

D : Récitez la prière de Valentin.

R : Beati vos Aeones / Soyez bénis, ô Eons

Vera vita vividi / Animés par la Véritable Vie

Vos Emanationes / Vos Emanations

Pleromatis lucidi / Le Plérôme vous emplit de lumière

Adeste, Visiones / Venez, ô visions sacrées

Stolis albis candidi. / Resplendissantes dans le Vêtement Blanc.

D : Récitez la prière angélique.

R : Ave candidum Lilium fulgidi semperque tranquili Pleromatis. Rosaque praefulgida coelicae amoenitatis, de qua nasci et de cujus lacte pasci Jesus, Flos Aenum, voluit, divinis infusionibus animos nostros pasce. Amen

D : Récitez la prière du Pneuma Hagion.

R : Rorate, coeli, desuper et nubes pluant Justam. Rorate, coeli, desuper et nubes pluant Pulchram. Rorate, coeli, desuper et nubes pluant Bonam.

D : Quelle Eglise confessez-vous ?

R : La Sainte Assemblée Gnostique dirigée par le Saint Esprit qui est Féminin, gouvernée par le Très Haut Synode des Evêques et des Sophia.

Mandala Rituélique – Son explication ésotérique.

C’est dans le cours des Ordinations Gnostiques qu’est enseigné le fondement de ce Rite, plus exactement dans : « l’Introïtus ». Cet Introïtus, véritable bijou, parle longuement de la « Cité de Dieu », et l’assimile à un Dodécaèdre de Lumière Vivante et Vraie, repoussant le Monde Ténébreux du Kénôme.

Ce Dodécaèdre est donc « La Pierre Philosophale » originelle, qui doit devenir Rouge, par l’Obtention du « Rebis », afin de faire de l’Initié un Mage authentique. Ce Rebis doit devenir d’une Couleur Dorée, telle celle d’AIN-SOPH-AOUR, afin de vaincre l’Adversaire.

Il faut donc que l’Initié soit au sein du Plérôme pour bien oeuvrer. Au sein du Plérôme, il est donc protégé par les Douze EONS qui sont assimilables aux Douze Apôtres du Christ.

Il est alors isolé des Forces du Mal et peut ainsi continuer sa progression personnelle de Réintégration.

Introïtus

Aux Ordinations de l’Église Gnostique Apostolique.

L’Évêque, portant l’Étole pendante, le Tau pectoral, l’Anneau, est assis à la droite de l’Autel, face aux impétrants :

 
LIRE  Les Dix Principes Majeurs de la Révélation Gnostique

« Âmes qui prétendez à la Connaissance et à la vision de la Cité de Dieu ; Âmes qui vous débattez encore dans les Ténèbres de l’Univers Matériel et que retient encore le Prince de ce monde, approchez de la Rive de Joie, où abordent les vaisseaux des Âmes Pures.

« Âmes oui, vous souvenant de vos célestes Origines, prétendez, au retour en la Céleste Patrie, et à la vision de la Jérusalem d’en haut, connaissez donc au moins son apparence… :

« La ville est d’un Or Pur, aussi clair que le cristal. Elle n’est illuminée ni par le Soleil ni par la Lune, car l’Agneau du THEOS est sa lampe. Elle a une muraille de Jaspe, percée de douze portes. Chacune de ces portes est une « perle », et un Gardien est un Eon.

Et la muraille se répartit en douze assises. La première est d’Onyx, pareille au sombre Chaos des Origines. La seconde est de Saphir, telle la Profondeur des Cieux. La troisième est de Chalcédoine, qui a la couleur de l’éclair et des fluides. La quatrième est d’Émeraude, ainsi que les étoiles nouvelles. La cinquième est de Sardonyx, semblable aux couches de la Terre. La sixième est de Sardoine, comme la Matière refroidie. La septième est de Chrysolithe, où persiste l’éclat du Soleil fécond. La huitième est de Béryl, lequel recèle la transparence des eaux marines. La neuvième est de Topaze, qui a la transparence de l’Air. La dixième est de Chrysoprase, qui conserve l’éclat du feuillage printanier. La onzième est d’Hyacinthe, dont la couleur est celle de la chair. Et la douzième est d’Améthyste, laquelle luit comme le jus de la Vigne…

 
LIRE  Martinésisme Martinisme Willermozisme et Franc-Maçonnerie

Ces vertus des Pierres sont les apparences de la Nature, et l’ordre de leur classement marque la série de métamorphoses par lesquelles passe le Rayon divin, avant de pénétrer dans le Monde de la Matière, sur lequel repose la Cité de Dieu…

Et les douze assises de la Ville, sont les figures du Monde Sensible, sans lesquelles le Monde Intelligible du Plérôme ne serait point reflété…

Et les douze portes de la Ville sont les douze Voies par lesquelles les Âmes réconciliées reviennent vers leur première Patrie…

Ainsi donc, la Cité de Dieu peut être imaginée comme un Dodécaèdre de Lumière, dont les douze faces ou assises limitent et repoussent le Monde Ténébreux du Kénôme…

Voici le Mandala à exécuter :

ecgno Rituel Gnostique de Puissance Exorcistale

12 bougies (1 à chaque porte) et 1 centrale. Il y a donc 13 bougies, représentant les 13 ROSE + CROIX réalisés et dirigeants occultes dans le Bien.

Là est le Véritable OUROBOROS Positif, car le Serpent Astral se mord la queue là où l’Améthyste rejoint l’Onyx, là où la Lumière Vivante et Vraie féconde le Chaos dans une Harmonie Divine et Cosmique.

Rituel Gnostique de Puissance Exorcistale par Bram Ha.

Image by loulou Nash from Pixabay.

En apprendre plus sur la Gnose ? Visitez le site de l’Eglise Gnostique Chaote.

 
 

 

 
 
 

 



31/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres