GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

renforcer votre immunité

 

La clé pour renforcer votre immunité et réduire votre risque d'infection

Pour vous protéger contre les virus, commencez par respecter les consignes gouvernementales.

Surtout, lavez-vous régulièrement les mains afin de limiter les risques de contracter le virus. Ceci est un conseil de base qui doit rentrer dans vos habitudes. 

Le problème est que nous touchons en moyenne 300 surfaces différentes toutes les 30 minutes… 

Nous devons donc nous rendre à l'évidence : même en prenant d’infinies précautions, il est quasiment impossible d’éviter totalement les risques de contagion. 

En cas d’épidémie virale de grande ampleur, la question n’est donc pas de savoir si vous allez entrer ou non en contact avec le virus. 

La GRANDE QUESTION est plutôt de savoir COMMENT vous allez résister au virus lorsque vous allez entrer en contact avec. 

Et pour le savoir… 

Tout se joue au niveau de votre immunité

Si votre système immunitaire fonctionne parfaitement, il se met en route dès que vous êtes en contact avec un virus. 

Pour cela, il augmente le nombre de globules blancs actifs dans votre corps.  

C’est comme s’il mobilisait toutes vos troupes immunitaires pour faire barrage contre ce virus et vous en débarrasser.  

Dans de nombreux cas, vous ne vous rendez même pas compte que vous avez été en contact avec un virus. 

On peut dire que vous êtes alors naturellement « immunisé ».  

À l’inverse, si votre système immunitaire est affaibli, vous risquez beaucoup plus d’attraper les virus qui passent. 

Pour résister aux virus, il est donc crucial de renforcer vos défenses immunitaires.

Et pour cela, la Nature nous offre de merveilleuses possibilités. Et des nouvelles études scientifiques en ont fait la preuve.

Dans un instant, je vais vous révéler les 8 nutriments qui sont la clé pour blinder vos défenses immunitaires. 

Avant de vous en dire plus, permettez-moi de me présenter

Bonjour, je m'appelle Dominique Defort et je suis chargé de projets scientifiques pour l’Institut Biovancia Santé.

Depuis dix ans, mon travail est de trouver des solutions alternatives pour les personnes qui ne trouvent aucune réponse parmi les traitements classiques.  

Pour réussir ce défi, je m’appuie sur les plus grands experts dans le domaine de la santé et sur les études scientifiques de référence émanant des plus grands centres de recherche internationaux.  

Bien sûr, chaque solution dont je vais vous parler respecte strictement les réglementations européennes et françaises.  

Comme promis, permettez-moi maintenant de vous révéler les 8 nutriments les plus importants pour augmenter vos défenses immunitaires. 

8 nutriments à consommer pour renforcer votre immunité

1. La vitamine D3 est un puissant protecteur contre les virus

Des chercheurs ont découvert qu’en augmentant leurs apports en vitamine D de seulement 1000 Unités Internationales (UI) par jour, la moitié d’un groupe de 334 Japonais a vu son risque de succomber aux virus diminuer de 64% par rapport à l’autre moitié du groupe. (2) 

Je rappelle que le mois de mars est la période où vos réserves de vitamine D sont au plus bas, faute de soleil suffisant depuis le mois d’octobre. 

C’est donc le moment de faire une bonne cure de vitamine D (au moins 1000 UI par jour).  

2. La vitamine C peut être efficace contre les virus selon une revue d’études de la très respectée Fondation Cochrane. (3) 

La vitamine C est aussi intéressante pour contrer l’oxydation excessive dans vos poumons (et donc de réduire l’impact négatif du tabac ou de la pollution atmosphérique). (4) 

Cette propriété est particulièrement utile contre les virus qui attaquent les voies respiratoires. 

La goyave, le poivron jaune, le cassis, le persil frais sont les aliments qui en contiennent le plus. 

3. La vitamine E est elle aussi connue pour renforcer le système immunitaire, en particulier pour les personnes de plus de 50 ans qui en manquent cruellement. 

C’est en plus une vitamine vitale pour la santé des poumons – à condition de la choisir naturelle. 

Les anguilles, les sardines, les oeufs en sont riches. (5) 

4. Le sélénium diminue le risque de contagion des maladies infectieuses virales. 

En 2011, une étude a montré que les zones où les niveaux de sélénium dans le sol sont les plus faibles sont aussi les zones où les populations sont les plus vulnérables aux infections virales. 

Les noix du Brésil sont de véritables pépites de sélénium. (6) 

5. Le zinc inhiberait l'activité des virus et bloquerait la réplication de ces virus en culture cellulaire selon une étude effectuée in vitro. 

Les huitres et le foie de veau en contiennent de grandes quantités. (7) 

6. La Coenzyme Q10 est connue pour être un puissant protecteur des poumons. 

Un manque de CoQ10 est souvent synonyme d’une réduction des capacités respiratoires en cas d’infection virale. 

Les poissons les plus gras sont donc aussi ceux qui auront le plus de CoQ10 assimilable. 

85 g de hareng cuit contiennent 2,3 mg de CoQ10. La viande rouge est également particulièrement riche en CoQ10. (8) 

7. Le NADH stimule le système immunitaire.

Une étude réalisée à l’Université de Berlin a montré que le NADH stimulait la synthèse d’interleukine 6. 

L’interleukine 6 (ou IL-6) est synthétisée par les cellules de l’immunité et lutterait contre les infections. 

La viande, le poisson et la volaille contiennent le plus de NADH. Mais attention, le NADH disparaît à la cuisson des aliments ou, si les aliments sont consommés crus, est éliminé sous l'action des sucs gastriques de l'appareil digestif. 

8. La N-AcétylCystéine (NAC) pourrait être utile en cas d'infection respiratoire.

Dans un article scientifique publié le 12 février 2020, les chercheurs attirent l'attention sur plusieurs études cliniques randomisées chez l'homme qui ont révélé que la N-AcétylCystéine (NAC) pourrait être utile pour réduire la gravité des symptômes respiratoires en cas d’infection virale. 

On en trouve notamment dans l'ail, l’oignon, le brocoli, le chou de Bruxelles. (9)

Sources :

2 Urashima M, Segawa T, Okazaki M, Kurihara M, Wada Y, Ida H.Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. Am J Clin Nutr 2010;91:1255–60  

3 Cochrane Database Syst Rev. 2007 Jul 18;(3):CD000980. Vitamin C for preventing and treating the common cold. Douglas RM, Hemilä H, Chalker E, Treacy B. Update in Vitamin C for preventing and treating the common cold. [Cochrane Database Syst Rev. 2013]  

4 Free Radicals, Antioxidants and Functional Foods: Impact on Human Health. Pharmacognosy Reviews,2010,4,8,118-126. Published:October 2010. Authors:V Lobo, A Patil, A Phatak, and N Chandra. V. Lobo, A. Patil, A. Phatak, N. Chandra. Department of Botany, Birla College, Kalyan-421304, Maharastra, India  

5 American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine > List of Issues > Volume 188, Issue 3. Two Faces of Vitamin E in the Lung. Joan M. Cook-Mills.  

6 Review: Micronutrient Selenium Deficiency Influences Evolution of Some Viral Infectious Diseases. Michalann Harthill. Biological Trace Element Research volume 143, pages 1325–1336(2011)  

7 Zn Inhibits Coronavirus and Arterivirus RNA Polymerase Activity In Vitro and Zinc Ionophores Block the Replication of These Viruses in Cell Culture Article (PDF Available) in PLoS Pathogens 6(11):e1001176 · November 2010  

8 Tanrikulu AC, Abakay A, Evliyaoglu O, Palanci Y. Coenzyme Q10, copper, zinc, and lipid peroxidation levels in serum of patients with chronic obstructive pulmonary disease. Biol Trace Elem Res. 2011 Nov;143(2):659-67.  Gazdik F, Gvozdjakova A, Nadvornikova R, et al. Decreased levels of coenzyme Q(10) in patients with bronchial asthma. Allergy. 2002 Sep;57(9):811-4. Gazdik F, Gvozdjakova A, Horvathova M, et al. Levels of coenzyme Q10 in asthmatics. Bratisl Lek Listy. 2002;103(10):353-6.     

9 Progress in Cardiovascular Diseases. Available online 12 February 2020. Nutraceuticals have potential for boosting the type 1 interferon response to RNA viruses including influenza and coronavirus. Mark F.McCartyaJames J.DiNicolantoniob

Je vous remercie pour votre attention,

Dominique Defort, Chef de projets scientifiques pour l'Institut Biovancia

Auteur de l'étude que vous venez de découvrir et concepteur de la formule Multi Activ 

 

 



29/03/2020

A découvrir aussi