GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

MACRON PRÉVOYAIT UN CONFINEMENT « CONTRAINT EN CAS D’ÉPIDÉMIE DÈS 2019

http://www.panamza.com/050420-2019-confinement-epidemie/?fbclid=IwAR1blYOQnqTWQ0yqNugTjaxkxQEsNHVt0rT1QIfLh07XK1fnYVyF_D0DAQg

DSCN6228.JPG

 

Dès 2019, le clan Macron prévoyait un confinement « contraint en cas d’épidémie »

INFO PANAMZA. Un parlementaire macroniste engagé pour Israël avait déposé un projet de loi pour pouvoir confiner sanitairement les citoyens à leur domicile. La preuve par les sources.

Le 05.04.2020 à 15h48

 

DSCN6227.JPG

Bon courage aux théoriciens de la coïncidence. 

Vous savez : celles et ceux qui -confrontés à des informations politiquement dérangeantes- hurlent au "complotisme" avant d'invoquer le "hasard" pour justifier l'existence de troublantes improbabilités statistiques…

À l'automne 2019, AVANT l'annonce officielle chinoise faisant état (le 31 décembre) de la diffusion d'une nouvelle pneumonie mortelle, un parlementaire du camp macroniste avait déposé un projet de loi particulièrement innovant, répressif et…prémonitoire….

En clair : l'homme -qui s'avère être médecin- proposait de maintenir au domicile et par la "contrainte de la force publique" tout citoyen contaminé par une maladie hautement "contagieuse" OU ayant été en contact avec des personnes affectées par une "épidémie" ainsi que celles revenues d'un "foyer épidémique".

Particularité de cet individu visiblement prescient (ou bien informé…) : il est membre d'un influent mais discret lobby israélo-américain basé en France et dénommé Elnet.

Bénéficiant de toute évidence d'une dérogation protocolaire, ce parlementaire obscur a pu ainsi rencontrer l'ex-président israélien et criminel de guerre Shimon Peres.

 Elnet : ce groupe judéosioniste radical proche d'Estrosi et de Valls -qui avait financé les candidats à la présidentielle Hollande et Macron– est notamment à l'origine de la résolution parlementaire contre l'antisionisme.

 

 https://youtu.be/n3SYmbxx2iE

 

 DSCN6226.JPG

À noter : son principal collègue parlementaire associé à ce projet de loi et macroniste de la première heure s'avère être, lui aussi, un militant sioniste. Il est une figure historique de ces ex-socialistes qui ont toujours accompagné Israël dans les groupes d'amitié parlementaire dédiés.

Sans plus attendre, et avant d'exposer dans de prochains développements les ramifications de cette piste, Panamza vous propose de juger par vous-même en consultant le texte intégral de ce projet de loi déposé à l'automne 2019, son évolution législative jusqu'au mois de février et l'identité du médecin pro-israélien qui a porté cette mesure répressive d'anticipation…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés



22/04/2020

A découvrir aussi