GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

Les squelettes radioactifs de MOHENJO DARO au Pakistan

Les squelettes radioactifs de MOHENJO DARO au Pakistan prouvent qu'une explosion nucléaire à détruit cette ville et ses habitants il y a des milliers ou des dizaines de milliers d'années...

La ville de Mohenjo Daro a été abandonnée, et le site a été repeuplé des siècles plus tard.

Lors d’excavations par des archéologues dans les années 1920, 37 squelettes, souvent incomplets, ont été mis au jour. D’après certains auteurs et sites Internet, des scientifiques auraient mesuré sur ces squelettes un taux de radioactivité 50 fois supérieur à la normale. Voilà, disent-ils, qui prouve à coup sûr que la ville a été détruite par une arme nucléaire !

Plus récemment, une théorie assez révolutionnaire a été énoncée. Les scientifiques Davneport et Vincenti ont déclaré que la ville de Mohenjo-Daro avait été ravagée suite à une explosion nucléaire. Ils ont trouvé de grosses strates de glaise et de verre vert. Les archéologues supposent qu’une très forte température a fait fondre de la glaise et du sable qui ont durci immédiatement après. De semblables strates de verre vert ont été retrouvées dans le désert du Nevada après chaque explosion nucléaire.

L’analyse moderne a confirmé que des fragments de la ville avaient fondu au contact d’une très haute température. Les douzaines de squelettes entiers qui ont été trouvés dans la région de Mohenjo-Daro présentent une radioactivité excédant la norme de presque 50 fois. Ces analyses scientifiques nous ramènent à la grande épopée indienne, le Mahabharata. Elle contient des mentions d’une arme prodigieuse aux effets dévastateurs.

Un des passages parle d’une « coquille », qui étincelait comme le feu, mais sans dégager de fumée. « Quand la coquille a touché le sol, le ciel est devenu obscur, les tornades et les tempêtes ont ravagé les villes. Une horrible explosion a brûlé des milliers de gens et d’animaux, les réduisant en cendres.

L’image contient peut-être : ciel et plein air
 


02/10/2019

A découvrir aussi