GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

LES ORIGINES DE L’HUMANITÉ SELON LES ANCIENS TEXTES SUMÉRIENS

Couverture-Détail du 'Sceau d’Adda'. Les figures peuvent être identifiées comme des dieux par leurs chapeaux pointus. La figure avec des courants d’eau et de poissons coulant de ses épaules est Ea (version acadia d’Enki), dieu des eaux souterraines et de la sagesse. Musée britannique. Domaine public

Les origines de l’humanité selon les anciens textes sumériens

Sumer,ou la « terre des rois civilisés », était un empire qui s’est développé en Mésopotamie, aujourd’hui l’Irak, vers 4500 av. J.-C..C. Les Sumériens ont créé une civilisation avancée avec leur propre système linguistique et leurs propres écritures, architectures, arts, astronomie et mathématiques. De même, sa religion était complexe et se com formait de centaines de dieux. Selon les textes anciens, chaque ville sumérienne était protégée par un dieu donné et consacrée à lui, et tandis que les hommes et les dieux ont vécu ensemble, les hommes étaient les serviteurs des dieux.

Le mythe sumérier de la création apparaît sur une tablette récupérée à Nippur, une ancienne ville mésopotamique fondée vers l’an 5000. C.

 

 

 

 

Le mythe de la création de la terre(Enuma Elish)selon les tablettes sumériennes commence ainsi:

« Quand, dans les hauteurs, les cieux
n’avaient pas encore reçu de nom, et la terre ferme en dessous n’avait pas encore de nom;

(et) rien d’autre que l’Apsu
primordial, son parent, (et) le
chaos — Tiamat, mère des deux, ses eaux, comme un seul corps, se confondaient;

(y) les déchets du roseau n’avaient pas été entassés, le carroizal n’était pas apparu; quand aucun des dieux n’avait été amené en
étant ni
désigné par un nom, ni décrété leurs destins, il est alors arrivé que les dieux ont été formés au sein des cieux.



Lahmu et Lahamu ont été amenés en étant... »

Table sumérienne en écriture cunéiforme avec une liste de dieux. XXIe siècle a.C. (Domaine public)

Table sumérienne en écriture cunéiforme avec une liste de dieux. XXIe siècle a. C. (Domaine public)

La mythologie sumérienne raconte qu’au départ, des dieux semblables à des hommes régnaient sur la terre. Quand ils sont arrivés sur terre, ils ont constaté qu’il y avait beaucoup de travail à faire, et ces dieux se sont consacrés à travailler la terre sans relâche, en creusant pour la rendre habitable et extraire ses minéraux.

 

« Quand des dieux
comme les hommes accomplissaient le
travail et subissaient
le dur labeur Le travail acharné des dieux était grand Le travail était lourd, l’angoisse était beaucoup. » 
.”

  

Anu, dieu des dieux, a conclu que ces emplois étaient trop durs. Son fils Enki ou Ea a proposé de créer alors l’homme pour accomplir ce travail, et ainsi, avec l’aide de sa demi-sœur Ninki, il l’a créé. Un dieu s’est sacrifié et son corps et son sang se sont mélangés à de l’argile. Avec ce matériel a été créé le premier homme, à la ressemblance des dieux.

« Ensemble, vous avez tué un
dieu et sa personnalité.

Je vous ai libéré de
votre dur labeur, j’ai imposé à l’homme votre dur labeur. »

...

« Dans l’argile, Dieu et l’homme resteront entrelacés,
formant une unité;

Pour qu’à la
fin de
ses jours Sa
Chair et son âme mûrissent en un dieu: Par la parenté de sang, cette âme soit liée. »

Zigurat de la ciudad de Ur que se ha conservado hasta nuestros días. Las ciudades sumerias se alzaban en torno a estos templos, y en ellos los patesi llevaban a cabo sus ritos sagrados. (Public Domain)

 Zigurat de la ville d’Ur qui a été préservée jusqu’à nos jours. Les villes sumériennes s’élevaient autour de ces temples, et dans eux les Patesi accomplissaient leurs rites sacrés. Domainepublic)

Ce premier homme a été créé à Eden, un mot sumérien signifiant « terrain plat ». Dans l’épopée de Gilgamesh,Eden est appelé « le jardin des dieux » et est situé quelque part en Mésopotamie entre le Tigre et l’Euphrate.

Au départ, les êtres humains ne pouvaient pas se reproduire, mais ils ont ensuite été modifiés avec l’aide d’Enki et de Ninki. Adapa a donc été créé comme un être humain entièrement fonctionnel et indépendant. Cette 'modification' a été réalisée sans l’approbation d’Enlil, le frère d’Enki, et un conflit entre dieux s’est donc ensaché.

Enlil est devenu l’ennemi de l’homme, et les tablettes sumériennes nous disent que les êtres humains ont servi les dieux, passant de nombreuses privations et souffrances.

Adapa, avec l’aide d’Enki, est monté à Anu, qui a échoué à répondre à une question sur « le pain et l’eau de vie.

Pour beaucoup de connaisseurs, les similitudes entre ces légendes et le récit biblique de la création d’Adam et d’Eve sont frappantes.

Image de couverture: Détail du 'Sceau d’Adda'. Les figures peuvent être identifiées comme des dieux par leurs chapeaux pointus. La figure avec des courants d’eau et de poissons coulant de ses épaules est Ea (version acadia d’Enki), dieu des eaux souterraines et de la sagesse. Musée britannique. Domainepublic)

Auteur: John Black

Traduction: Joe Mahler

Examen: Mariló T. A.

Cet article a été publié à l’origine sur www.ancient-origins.net et a été traduit avec la permission.

 

Liens connexes:



22/08/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi