GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

le champ magnétique terrestre s’affaiblit d’environ 5% chaque siècle. , conséquences désastreuses pour toute civilisation environnante,

https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-7789269/Earths-magnetic-north-shifting-unprecedented-rate-30-miles-year.html?ito=facebook_share_article-top&fbclid=IwAR3NeIPV-v3R0FeuxBrSaTormLKBybiR3guJSiDsZUfFbfTOFfXj4es2XOg

 

Le nord magnétique de la Terre se déplace à un rythme «sans précédent» de 30 milles par an, ce qui met les données de positionnement par satellite et les systèmes de navigation sur la bonne voie
Le nouveau modèle magnétique mondial révèle des mouvements dans le champ magnétique terrestre
Le pôle nord magnétique de la Terre se dirige vers la Sibérie et s'éloigne du Canada
Les aurores boréales pourraient être plus difficiles à voir du Canada alors que le nord magnétique se déplace
Les appareils magnétiques et les systèmes GPS utilisés par les industries militaires et aéronautiques reposent sur des relevés de champ magnétique précis
Par Jonathan Chadwick pour Mailonline
Publié: 15:09 GMT, 13 décembre 2019 | Mis à jour: 16:04 GMT, 13 décembre 2019

DSCN3311.JPG

Selon de nouvelles données satellitaires, le pôle Nord magnétique de la Terre se déplace à un rythme sans précédent et accélère à mesure qu'il se dirige vers la Sibérie.
Le pôle Nord magnétique est le point d'errance à la surface de l'hémisphère nord de la Terre où le champ magnétique de la planète - créé par le fer en fusion dans le noyau de la planète - pointe verticalement vers le bas.
Le dernier modèle magnétique mondial, qui suit le mouvement du champ magnétique terrestre, montre que le nord magnétique se déplace à une vitesse de 30 miles par an.
Il s'agit du changement le plus rapide enregistré du nord de la Terre depuis le milieu du XVIe siècle et pourrait causer des ravages pour les systèmes d'aviation et de navigation, y compris les applications pour smartphones qui utilisent le GPS.

DSCN3317.JPG

Le WMM a également localisé des «zones de précaution» sur Terre autour des champs magnétiques où les boussoles peuvent être sujettes à des erreurs et éloigner les utilisateurs du cap.

Le pôle Nord magnétique a erré lentement dans le nord du Canada de 1590 à environ 1990, puis s'est accéléré au cours des 20 dernières années, passant d'environ 10 km (6,2 milles) par an à plus de 50 km (31 milles) par an, '' Ciaran Beggan des Britanniques Geological Survey a déclaré à MailOnline.
"En revanche, le pôle magnétique sud a à peine bougé beaucoup au cours des 100 dernières années, car le flux du noyau externe y est beaucoup plus calme."
Après avoir tourné dans le nord du Canada pendant des centaines d'années, l'emplacement approximatif du pôle nord magnétique a commencé à se déplacer rapidement vers la Sibérie vers le début du siècle.

Ces derniers mois, il a franchi la ligne méridienne de Greenwich - la ligne de longitude zéro à partir de laquelle toutes les autres lignes longitudinales sont mesurées.
Le champ magnétique terrestre est créé par le mouvement du fer liquide dans le noyau externe de la Terre, à quelque 1 800 milles sous nos pieds.
Le fer est super chaud (plus de 5432 degrés Fahrenheit) et aussi coulant que l'eau, ce qui signifie qu'il coule très facilement.
À mesure que le liquide s'écoule, il entraîne le champ magnétique avec lui.
"Nous pensons que le pôle nord magnétique a été aspiré dans un courant-jet se déplaçant rapidement près du sommet de la planète et que cela entraîne son retrait du Canada vers la Sibérie", a déclaré le Dr Beggan.
"Il y a d'autres facteurs, mais c'est le principal."
Depuis sa découverte en 1831, le pôle magnétique nord a parcouru un total d'environ 1 400 milles.
Ce mouvement a été généralement assez lent, mais depuis le début du siècle s'est accéléré - atteignant une vitesse moyenne d'environ 34 miles par an.

 

LUNE SOLEIL 10 DECEMBRE 2019.jpg
lune 13 DECEMBRE 2019.jpg

Le nouveau WMM prévoit que le pôle magnétique nord continuera à dériver vers la Sibérie au cours des cinq prochaines années, à une vitesse légèrement plus lente d'environ 25 miles par an.
Cette décision signifie également que les aurores boréales s'éloigneront légèrement du nord du Canada vers la Sibérie, ce qui signifie qu'il y aura moins de chances de les voir dans certaines régions.
Le modèle magnétique mondial est un outil essentiel pour les systèmes de navigation civile et les cartes marines et aéronautiques, qui doivent constamment ajuster leurs mesures pour tenir compte des changements dans le nord magnétique.
ARTICLES LIÉS
précédent
1
Prochain

Pas de pilote, pas de problème: les passagers peuvent poser des avions au ...

L'armée américaine teste des balles qui peuvent être tirées SOUS L'EAU ...

Les scientifiques créent une carte numérique d'un cratère de 200 pieds à Bikini ...
DSCN3315.JPG

La Turquie acquiert un nouveau drone militaire avec une monture de mitrailleuse ...
Les pistes d'aéroport s'appuient également sur l'aide à la navigation et utilisent les données WMM pour donner des noms numériques aux pistes, auxquels les pilotes font référence au sol.
Il s'agit du modèle standard utilisé pour la navigation par le ministère britannique de la Défense et le département américain de la Défense - et même des boussoles et des applications pour smartphones qui reposent sur le GPS.
Si vous avez un smartphone avec une application de carte (et une boussole intégrée comme la plupart des téléphones), Google ou Apple changeront la carte du champ magnétique dans les prochains mois, dans le cadre des mises à jour générales du logiciel.
Le WMM est organisé conjointement par le British Geological Survey et les National Centers for Environmental Information des États-Unis.
Il est mis à jour tous les cinq ans pour tenir compte de l'imprévisibilité du champ magnétique terrestre.

DSCN3314.JPG

Le modèle mis à jour confirme également que le champ magnétique terrestre s’affaiblit d’environ 5% chaque siècle.
Si cela continue, le champ pourrait éventuellement s'inverser, ce qui aurait des conséquences désastreuses pour toute civilisation environnante, car le champ magnétique ne protégerait plus la Terre contre les rayonnements solaires et cosmiques dommageables.
"Si le domaine s'inverse, il faut généralement 5 000 à 10 000 ans pour le faire", a déclaré le Dr Beggan.
«Le processus habituel est que les deux pôles magnétiques puissants (nord et sud) disparaissent lentement, pour être remplacés par de nombreux pôles locaux (donc une boussole pointe vers son« pôle »le plus proche).

DSCN3313.JPG

«Cet état dure quelques milliers d'années, puis les pôles magnétiques sud et nord (inversés) se rétablissent.
"Nous ne saurons pas si nous sommes dans une inversion depuis longtemps - certainement beaucoup plus longtemps que la vie humaine moyenne."

 

Earth's magnetic north is shifting at an 'unprecedented' rate of 30 miles a year - throwing satellite positioning data and navigation systems off course

 

  • New World Magnetic Model reveals movements in the Earth's magnetic field 
  • Earth's magnetic north pole is moving towards Siberia and away from Canada 
  • Northern lights may be harder to see from Canada as the magnetic north shifts 
  • Magnetic devices and GPS systems used by military and aviation industries rely on accurate magnetic field readings 

 

 

 

 

DSCN3312.JPG

 

 

The Earth's magnetic North Pole is travelling at an unprecedented rate and is picking up speed as it moves towards Siberia, according to new satellite data.

The magnetic North Pole is the wandering point on the surface of Earth's Northern Hemisphere at which the planet's magnetic field - created by molten iron within the planet’s core - points vertically downwards.  

The latest World Magnetic Model, which tracks the movement of the Earth’s magnetic field, shows that the magnetic north is moving at a rate of 30 miles per year.

This is the fastest recorded shift of the Earth's north since the mid-16th century and could cause havoc for aviation and navigation systems, including smartphone apps that use GPS.

 

The WMM has also located ‘caution zones’ on Earth around the magnetic fields where compasses may be prone to errors and send users off course. 

New World Magnetic Map data shows Earth's magnetic north is moving at 31 miles per year, up from just 6.2 miles around 20 years ago, away from Canada and towards Siberia

New World Magnetic Map data shows Earth's magnetic north is moving at 31 miles per year, up from just 6.2 miles around 20 years ago, away from Canada and towards Siberia

New World Magnetic Map data shows how Earth's magnetic north has moved away from Canada and towards Siberia. The dip pole is the magnetic pole where a free-swinging compass needle points directly into the ground. The geomagnetic pole is the position of the pole if the Earth’s magnetic field was like a bar magnet. The difference between them show how distorted the magnetic field has become

New World Magnetic Map data shows how Earth's magnetic north has moved away from Canada and towards Siberia. The dip pole is the magnetic pole where a free-swinging compass needle points directly into the ground. The geomagnetic pole is the position of the pole if the Earth’s magnetic field was like a bar magnet. The difference between them show how distorted the magnetic field has become 

‘The magnetic North Pole wandered slowly around northern Canada from 1590 to around 1990 and then accelerated over the past 20 years moving from around 10 km (6.2 miles) per year to over 50 km (31 miles) per year,’ Ciaran Beggan of the British Geological Survey told MailOnline. 

‘In contrast, the south magnetic pole has barely moved much in the past 100 years as the flow of the outer core there is much more sedate.'

After circling northern Canada for hundreds of years, the approximate location of the magnetic north pole started moving speedily towards Siberia at around the turn of the century.

Magnets rely on the Earth's magnetic field to send users in the right direction, but the problem is the magnetic field is constantly shifting around over time

Magnets rely on the Earth's magnetic field to send users in the right direction, but the problem is the magnetic field is constantly shifting around over time

The south magnetic pole has barely moved in the past 100 years compared to the north pole

The south magnetic pole has barely moved in the past 100 years compared to the north pole

WHAT IS THE WORLD MAGNETIC MODEL? 

The World Magnetic Model is a key tool to model the change in the Earth’s magnetic field.

It gives accuracy to compasses, maps and GPS services by tracking irregular changes in the Earth’s magnetic core.

A new version of the World Magnetic Model is released every five years.

The current version, WMM2020, is only valid until 2025 to account for unpredictable magnetic changes. 

Data from European Space Agency satellites and 160 land-based observatories as recently as October were used to map WMM2020.

The WMM is the standard model used by UK and US defence departments, NATO and the International Hydraulic Organisation.

It is mainly paid for and used by the military but it remains free for anyone else who needs it. 

 

In recent months, it has crossed the Greenwich meridian line - the line of Zero Longitude from which all other longitudinal lines are measured.  

Earth’s magnetic field is created by the movement of liquid iron in the Earth’s outer core, some 1,800 miles below our feet.

The iron is super hot (over 5,432 degrees Fahrenheit) and as runny as water meaning it flows very easily. 

As the liquid flows, it drags the magnetic field with it.  

‘We think the magnetic north pole has been sucked into a fast moving jet stream near the top of the planet and that’s causing it to be pulled from Canada to Siberia,’ Dr Beggan said. 

'There are other factors, but that is the main one.'

Since its discovery in 1831, the north magnetic pole has travelled a total of around 1,400 miles.

This movement has been generally quite slow, but since the turn of the century has sped up – reaching an average speed of about 34 miles per year.

The shift will mean there will be less chance to see the Aurora in place of northern Canada

The shift will mean there will be less chance to see the Aurora in place of northern Canada

The new WMM forecasts that the northern magnetic pole will continue drifting towards Siberia in the next five years, at a slightly slower speed of about 25 miles per year.

The move also means that the northern lights will move slightly away from northern Canada towards Siberia, meaning there will be less chance to see them in some areas there. 

The World Magnetic Model is a vital tool for civilian navigation systems and marine and aviation charts, which need to constantly adjust their measurements to account for the shifts in magnetic north. 

 

The updated model also confirms that the Earth’s magnetic field is weakening by about 5 per cent every century.

If this continues, the field could eventually reverse, which would have dire consequences for any civilisation around to witness it, because the magnetic field would no longer shield the Earth against damaging solar and cosmic radiation.

'If the field does reverse, it typically takes 5,000-10,000 years to do so,' said Dr Beggan.

'The usual process is that the two strong magnetic poles (north and south) vanish slowly, to be replaced by lots of local poles (so a compass points to its nearest 'pole'). 

'This state lasts a few thousand years and then the (reversed) south and north magnetic poles re-establish themselves. 

'We won’t know if we’re in a reversal for a long time – certainly much longer than the average human lifetime.'

 

 

 veilleur ordre vert.jpg

 

décalage des axes du soleil et de la LUNE

pris a la REUNION par

le VEILLEUR

DECEMBRE 2019

 

LUNE SOLEIL 10 DECEMBRE 2019.jpg
lune 13 DECEMBRE 2019.jpg

 

 



15/12/2019

A découvrir aussi