GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

CRÂNES ALLONGÉS DE PARACAS: PAS HUMAIN?

Nouveaux résultats des crânes allongés de Paracas: pas humain?

 
Résultats récents de l’ADN de crânes allongés de paracas: Pas Homo sapiens
Crédit image : Marcia K Moorf.

L’énigme de la raison pour laquelle plusieurs peuples anciens, même sur les îles éloignées du Pacifique, portaient des bandages sur la tête pour allonger leur crâne est encore un mystère. Cette pratique culturelle remonte à des ancêtres mystérieux aux origines génétiques très complexes.

Au large des côtes du Pérou, un peuple mystérieux est apparu il y a environ 3 000 ans et a disparu 1 000 ans plus tard. Aujourd’hui, nous les connaissons sous le nom de Paracas,un terme inca pour décrire la région où environ 1 500 ans plus tard les Paracas n’étaient plus présents.

La déformation des crânes humains était un phénomène qui existait sur tous les continents habités, et en particulier ce cas remonte à environ 2 000 ans parmi l’élite des sociétés.

 

En général, il s’agissait des élites d’une société et la déformation crânienne était pratiquée chez les nouveau-nés pour paraître distincte de la population générale. Au Pérou et en Bolivie, il y avait beaucoup de sociétés à la tête allongée, y compris la famille royale inca.

Étaient-ils une sorte de race d’élite qui parcourait la planète entière ? Pourquoi les anthropologues parlent-ils rarement de déformation crânienne et en savent-ils si peu à ce sujet ?

Mais maintenant, les récents tests ADN des premiers Paracas indiquent qu’ils ne sont pas originaires du Pérou et que, en fait, ils n’étaient pas Homo sapiens.

  

[Si vous ne savez pas comment utiliser la ou les vidéos ci-dessous, bien que cela ne soit peut-être pas parfait, cliquez ici pour obtenir des instructions.]

 

(La source)


Même pour des crânes allongés qui se sont avérés 100% humains, pourquoi une civilisation ferait-elle subir à ses bébés ce genre de modification – une véritable torture même si elle ne cause pas de douleur – uniquement pour les différencier de ceux qui n’appartenaient pas à la noblesse ? Après tout, cette différence de classe peut bien être démontrée par l’utilisation de bijoux et de vêtements distincts du reste de la population.

 

Comme mentionné précédemment, l’une des thèses est que ces individus essayaient de ressembler aux « dieux ». Mais si c’est vraiment le cas, d’où viennent ces « dieux » et où sont-ils allés ?

Si ce test ADN montre réellement des résultats fiables, cette thèse peut être réelle.

- n3m3

 

P.S. : Pourquoi l’UFO Today a-t-il publié cet article ? Cliquez ici pour le savoir.


REJOIGNEZ LES COMMENTAIRES CI-DESSOUS...

 


*Maintenant, vouspouvez également soutenir l’OVNI aujourd’hui via un transfert PIX en cliquant ici,ou en utilisant le code QR ci-dessous:

 


30/08/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi